mardi 11 juin 2013

Modification d'une alimentation ATX (version 3)

Voici ma troisième alimentation ATX d'ordinateur transformée en alimentation de laboratoire.  Ma première version comportait 5 sorties à tension fixe (-12 V, 3,3 V, 5 V, 12 V), alors que ma deuxième réalisation ne comportait qu'une sortie à tension variable (de 1 à 10 V environ) contrôlée par un potentiomètre.  Cette fois, j'ai décidé de me gâter avec une alimentation comportant 5 sorties à tension fixe (-12 V, 3,3 V, 5 V, 9 V, 12 V) et une sortie à tension variable (1 à 10 volts) en plus de deux mises à la terre (GND).

Ce que j'avais trouvé le plus difficile lors des deux premières réalisations, c'était de percer des trous dans le boîtier métallique (je ne suis vraiment pas équipé pour ça).  De plus, il n'était pas facile de placer tous les fils et autres composants dans l'espace libre très restreint à l'intérieur du boîtier.

Cette fois, j'ai complètement modifié ma façon de procéder.  Tout d'abord, je n'ai pas ouvert le boîtier de mon alimentation ATX (donc pas de risque d'électrocution sur un éventuel condensateur encore chargé), et je n'y ai percé aucun trou.

À la place, j'ai construit un panneau avant avec une petite plaque de bois:  il était donc facile d'y percer des trous pour y installer le potentiomètre (qui contrôle le tension variable), la LED indicatrice (qui s'allume lorsque l'alimentation est sous tension) et les 8 connecteurs à fiche banane.  J'ai fixé ce panneau de bois au boîtier vide d'une seconde alimentation ATX (qui ne fonctionnait plus).  J'ai ensuite fixé ce boîtier vide à mon alimentation ATX, du côté d'où sortent les fils.


Avantages:

  • Percer du bois, c'est beaucoup plus simple que percer du métal...
  • Je dispose maintenant de tout l'espace situé dans le boîtier vide pour disposer mes fils et autres composants (ce qui me permet de placer sans difficulté toutes les sorties désirées)
Inconvénients:
  • Cette alimentation prend deux fois plus de place sur mon établi que les modèles précédents.
  • Pour relier ensemble mon panneau de bois et les deux boîtiers, j'ai utilisé du "duct tape", ce qui n'est ni esthétique ni une véritable solution permanente (d'un autre côté, ça a fonctionné pour Apollo 13 alors...).
Pour ce qui est des branchements:
  • Le fil vert doit être relié à un des fils noirs.
  • Une résistance de 5 W doit être placé entre un fil rouge et un fil noir (j'ai utilisé 100 Ω).
  • Ma LED, en série avec une résistance de protection, est placée entre un fil noir et un fil rouge (j'aurais tout aussi bien pu utiliser un fil orange).
  • Chacun de mes deux connecteurs "GND" est branché à un des nombreux fils noirs.
  • Mon connecteur -12 V est branché au fil bleu
  • Mon connecteur 3,3 V est branché à un des nombreux fils oranges
  • Mon connecteur 5 V est branché à un des nombreux fils rouges
  • Mon connecteur 12 V est branché à un des nombreux fils jaunes
  • Il n'y a pas de fil 9 V sur une alimentation ATX, mais une sortie de 9 V sera utile pour tester des circuits destinés à être alimentés par une batterie de 9 V.  Ma sortie de 9 V est donc alimentée par un régulateur de tension 7809 (lui-même alimenté par un fil jaune).
  • Évidemment, ma sortie variable est alimentée par un régulateur de tension LM317.  (Le schéma ci-dessous est tiré de la fiche technique du LM317:  j'ai utilisé un R1 de 220 Ω et un potentiomètre R2 de 2 kΩ, et l'entrée est un fil jaune à 12 volts).



  • Mon alimentation comportait déjà un interrupteur (si ça n'avait pas été le cas, j'en aurais installé un entre le fil vert et un fil noir).
  • Chaque régulateur est vissé à un radiateur.
On prend bien soin de tout isoler pour éviter que des éléments conducteurs entrent en contact et produisent des courts-circuits...

Ci-dessous, ma première alimentation ATX (à gauche) et ma nouvelle (à droite).



Yves Pelletier (Twitter: @ElectroAmateur)

3 commentaires:

  1. bonjour,
    Je me suis inspiré de votre montage pour faire le mien.
    Le point commun est l'alimentation variable.
    voir ici mon alim de labo finie :
    http://xaaander.blogspot.fr/

    bon bidouillage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vôtre a plus fière allure que la mienne!

      Supprimer
  2. C'est vraiment pratique d'avoir ce genre d'alimentation qui ne coute du coup quasiment rien.
    Il faudrait que je pense à m en faire une quand j aurais une alimentation atx sous la main
    J'utilise pour le moment un mini booster 12v.

    Bravo pour la réalisation et merci pour l'idée.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...