samedi 14 décembre 2013

Un émetteur FM simple mais peu performant

J'ai fais l'essai de cet émetteur FM proposé par le site web du magazine MAKE, mais initialement conçu par l'artiste multimédia japonais Tetsuo Kogawa.

Constitué d'une dizaine de composants très communs (un transistor 2N3904, 5 condensateurs, 3 résistances et une bobine qu'on fabrique soi-même), le circuit de "style Manhattan" est effectivement très facile à construire en quelques dizaines de minutes.

Là où ça peut se compliquer, c'est lorsque vous tentez de capter le signal qui est supposément émis par votre émetteur.


Je n'ai jamais réussi à capter quoi que ce soit en provenant du premier émetteur que j'ai construit.  J'ai vérifié que le signal sonore se rendait correctement à la sortie, et j'ai patiemment balayé toute la bande FM sur mon récepteur sans rien capter.  Il faut dire que dans ma région, la bande FM est très occupée (20 stations locales):  la probabilité est grande pour que l'émetteur émette à une fréquence déjà utilisée par un signal plus puissant.  (À moins qu'il n'émette à une fréquence légèrement plus basse que 87,5 MHz ou légèrement plus élevée que 108 MHz? )

J'ai construit un deuxième circuit en suivant les mêmes directives, et cette fois je suis parvenu à capter le signal à environ 91 MHz...un signal faible, souffrant d'une énorme distorsion, et superposé au signal d'une station commerciale.  Pour ce faire, j'ai utilisé un récepteur bon marché dont la fréquence de réception se règle de façon analogique au moyen d'un potentiomètre, et je devais placer mon émetteur à quelques centimètres à peine du récepteur.  Un deuxième récepteur plus sophistique, équipé d'un syntonisateur numérique qui varie par bond de 0,1 MHz n'a jamais rien capté.

C'est peut-être pas si mal pour explorer les bases de la transmission FM, mais les applications pratiques de ce dispositif me semblent bien limitées.

Yves Pelletier (Twitter:  @ElectroAmateur)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...