dimanche 25 octobre 2015

Raspbian pour OrangePi PC: ça fonctionne!

Il y a 3 semaines, je partageais avec vous mes premières impressions concernant l'OrangePi PC, petit cousin asiatique du Raspberry Pi, disponible au prix dérisoire de $15.  À ce moment, ma réaction était mitigée:  malgré ce qui avait été promis lors de l'achat, aucune version de Raspbian n'était offerte pour l'OrangePi PC, et pour jouir d'une connexion ethernet et de 3 ports USB fonctionnels, j'avais été obligé d'utiliser une version non-officielle d'Ubuntu Vivid Mate mise au point par un utilisateur du forum OrangePi.

Il y a quelques jours à peine, une version de Raspbian pour l'OrangePi PC a finalement été mise en ligne, et la situation s'est déjà considérablement améliorée.  Comme vous pourrez le lire plus loin dans cet article, j'ai réussi à contrôler les pins GPIO de l'OrangePi PC par python sans rencontrer de problème majeur.

Download de Raspbian pour OrangePi PC

En principe, Raspbian pour l'OrangePi PC peut être téléchargé ici.  Au moment où j'écris ces lignes, toutefois, le lien vers Google Drive n'est pas fonctionnel, et la version sur Baidu est pratiquement impossible à obtenir si vous n'habitez pas en Chine.  Heureusement, un utilisateur du forum l'a placée sur Mega; c'est là que j'ai obtenu ma copie.

Installation de Raspbian pour OrangePi PC

Le fichier est en format .xz : il faut d'abord le décompresser (j'ai utilisé le logiciel 7-Zip).  Suite à cette décompression, vous obtenez un fichier de format .img qui vous permet de graver Raspbian sur une carte microSD (j'ai utilisé le logiciel Win32DiskImager).  Il est préférable que la carte ait préalablement été initialisée au moyen du logiciel SDFormatter.

Utilisation et configuration de Raspbian

Par défaut, notre nom d'utilisateur est "root" et notre mot de passe est "orangepi".  Vous disposez donc de tous les pouvoirs d'administrateur sans même avoir besoin d'écrire "sudo".

Le premier démarrage sous Raspbian n'a présenté aucun problème:  un fond d'écran nous rappelle qu'il ne s'agit pas d'un Raspberry Pi, mais pour le reste on a bel et bien l'impression d'utiliser un Raspberry Pi muni de l'ancienne interface de Raspbian, à l'époque où le menu qui donne accès aux applications était situé en bas à gauche.


Plusieurs applications sont pré-installées, dont Midori, Scratch , Mathematica et Arduino (version 1.0.1).

Contrairement à ce qui m'était arrivé il y a 3 semaines, tout semble fonctionner correctement, y compris les trois ports USB et la connexion au réseau par câble ethernet.  J'ai installé sans problème TightVNCServer (en faisant "apt-get install tightvncserver") et je peux donc utiliser l'interface graphique de l'OrangePi à partir d'un autre ordinateur.

Seule ombre au tableau:  j'ai essayé de configurer une communication en WiFi dans WPA_GUI, mais l'OrangePi ne détecte pas la présence de mon dongle WiFi.  Il ne s'agit pas d'un dongle officiellement supporté par le Raspberry Pi, mais il a toujours fonctionné sans problème avec le Raspberry Pi (version 1 et 2).  Au rythme où vont les choses, j'ai bon espoir que cet irritant soit corrigé dans un proche avenir.

Clignotement d'une LED avec python

Ha oui, mais le présent article est publié dans un blog pour amateurs d'électronique, et l'OrangePi n'aura d'intérêt pour nous qu'à la condition de pouvoir interagir efficacement avec ses pins GPIO.

Dans un premier temps, j'ai essayé de faire clignoter une LED au moyen d'un script en python qui avait été conçu pour le Raspberry Pi, en utilisant les instructions que j'avais moi-même publiées dans cet article.  Raté:  confronté à l'instruction "import RPi.GPIO as GPIO", Python m'a répondu "This module can only be run on a Raspberry Pi!".  Zut, j'étais démasqué!

Ensuite, j'ai installé la bibliothèque "OrangePi PC Gpio PyH3":  après avoir downloadé et décompressé le fichier zip (bouton "Download Zip" en bas à droite de l'écran), on navigue avec le terminal jusqu'au répertoire et on écrit "python setup.py install".

J'ai ensuite essayé le script "blink_led.py" fourni en exemple avec la bibliothèque, et ça a marché du premier coup.  Le port PA12 m'a laissé un peu perplexe, mais par essai/erreur j'ai découvert qu'il s'agit de la pin qui, sur un Raspberry Pi, porte le numéro 2 (en numérotation BCM) ou 3 (en numérotation Board).  C'est donc là qu'on branche la LED.



Je me suis limité à ça pour l'instant:  il me reste encore à tester des trucs un peu plus délicats (SPI, I2C, etc.), mais ça s'annonce bien!

Yves Pelletier   (TwitterFacebook)

3 commentaires:

  1. J'ai essayé d'émuler l'image avec qemu ça marche impecc !

    RépondreSupprimer
  2. j'ai installé l'image sur orange pi pc et elle n'a pas booté. J'ai eu le Led rouge allumé et rien ne se passe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si mon souvenir est bon, la LED rouge allumée était le comportement normal quand Raspbian démarrait correctement (aucune LED ne s'allume lorsque l'OS ne boote pas). Je ne peux pas vérifier, car j'utilise maintenant Armbian (qui me semble une meilleure solution). Avec Armbian, c'est la LED verte qui s'allume.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...